Coutume,  Elément,  Feu,  histoire,  Monde,  présentation PNJ

Aïdan des Flammes dit mèche

Prénom : Aïdan

Famille : Des Flammes

Surnom : Mèche

Description : ce Génie du Feu est de petite stature 1m60 environ mais d’une force et d’une ardeur hors du commun. Il brille de mille feux, portant une chevelure enflammée dans les tons jaune/orange, une peau comme du magma en fusion et refroidi par endroit. Sa musculature sèche n’est couverte que d’un simple gilet de Logam noir et d’un pantalon court en Logam. Il porte de simples sandalettes de Logam les seules à supporter ses flamboyantes accélérations. Il porte à la ceinture une lampe à huile en or, un objet bien précieux qui dénote clairement.

Il fait chaud alors que j’attends le Flamboyant. Je suis dans la grande salle de la guilde et il n’arrive pas. C’est étonnant cette chaleur. On est en été mais quand même. Cela m’étonne qu’il ait besoin de pousser aussi fort la cheminée. Il ne fait pas si froid. Je découvre alors avec stupeur un petit être de flamme qui en surgit soudain. Il n’a pas l’air gêné par les flammes qui dévorent sa silhouette.

« Salut. Fais pas chaud ce matin. Vivement que le soleil se lève. Qui je suis ? Je suis Aïdan des Flammes. Enfin, ma maison, la « des Flammes », n’est plus ce qu’elle était depuis la prise de pouvoir par Alkasar l’Ardent. Bah, c’est pas grave. On réglera ça un jour. Tu aurais vu. Je vivais dans le grand cratère de Vulcania. Un brasier perpétuel où il faisait bon vivre. Y règne une chaleur ardente et forte permanente sans une once d’humidité sous un soleil de plomb. Il y a bien le Talnec, mais ce fleuve fait ce qu’il veut. Tu savais qu’il pouvait avancer, reculer, monter, descendre, être gelé ou sous forme de vapeur. Bref, une bizarrerie des temps d’avant le Grand Déséquilibre sûrement. Une époque ancienne où la Corruption et l’Ombre n’existaient pas ni la Voie du Métal, ni les Oracles, la Technologie ou les Humains. Mais je ne suis pas assez érudit pour t’en parler plus. Je déteste lire les Kamens.
Bon alors, ils font quoi les autres. Tu m’as pas l’air assez costaud pour un bras de fer. Paraît que c’est pas comme ça que vous vous dites bonjour ici. Je vous comprendrais jamais je pense. Comment vous savez qui est le plus fort et qui dit donc être respecté ? Bon. Allez, on va s’entraîner. Faut que je me défoule. Je suis tout feu tout flamme ce matin. J’espère que la mission nous amènera dans le Désert Étoilé ou mieux près de Marudya. Mais je refuse si on va à Leedas. Kamara, la cité des délices, pourquoi pas, je connais pas. Ma tenue ? Ouais. Elle claque. C’est du Logam que m’a fait mon père. Il était Enfourneurs de Logam. Une sacrée flambée de Logae pour faire ses fringues mais elles résistent bien à la chaleur. Bon allez. Ils font quoi. Ça fait 2 heures qu’on attend non ? On se mangerait pas un truc en attendant ? »

Le Flamboyant déguste alors un immense bol d’épices avec quelques morceaux de viandes carbonisés (cuit selon lui). Il fait passer çà avec un petit verre d’alcool avant de se précipiter dans la salle d’entraînement, laissant sur son passage quelques flammèches et une traînée de vapeur brûlante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.