histoire

Une longue histoire 2/10

Été 829, Métalia, Iron Market.

Je n’aurai pas dû traîner et ressasser le passé aussi longtemps. Je dois maintenant me faufiler entre les camelots, les clients et les marchands en tous genres. J’essaie de ne pas renverser d’étals. Je traverse d’abord le coin des poissonniers. L’odeur de la mer et de poissons frais emplissent mes narines.

Je me surprends toujours à me demander comment l’on pourrait transporter du poisson et le garder aussi frais sans adepte de l’eau. Même si le goût salé et iodé du Yomuwahn tout gluant me dégoûte. Les rares que j’ai croisé sont des spécialistes. L’eau n’est évidemment pas très conseillée pour mon armure mais j’aime bien les voir faire. Comme beaucoup, j’ai déjà eu affaire à leurs soigneurs qui sont les meilleurs d’Elestria.

Ils savent dompter cette élément pour chasser les maladies et les blessures des corps. Et ce ne sont pas simplement des soigneurs. Ils savent très bien se battre et sont quasi invincibles dans l’élément qui les a souvent vu naître. J’aime beaucoup aussi leur capacité à retirer l’excès d’eau d’un parchemin, d’un habit voir d’une armure, mais me voilà arriver dans le coin des camelots d’Aéria.

L’ambiance est toute différente. Les passages sont plus larges et mieux aérés. Je pourrais gagner du temps sur ma course. Je n’ai jamais compris comment l’on pouvait manger du Nuaga, cet sorte de nuage sans goût. Leurs vêtements sont aussi trop fragiles et toujours presque transparents.

Ceci étant, les Aériens aiment voler dans les Airs alors c’est sûr qu’ils n’aiment pas les armures en métal comme la mienne. J’ai failli renverser un client mais en un coup de vent, il était déjà loin. Et oui, les Aériens sont extrêmement rapides et il est difficile de les combattre ou de les attraper. Ils sont cependant rares en ville. Ils préfèrent les grands espaces et leur foutu royaume céleste.

J’arrive bientôt aux quartiers administratifs de Paper Peace. J’arrive bientôt…

A suivre

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *